Test : Blotto Max RTA – Dovpo – Vaping Post

0
17


La famille des atomiseurs Blotto s’agrandit. Une version 1.5 et un modèle Max viennent étoffer la collection. Avec la version Max, le fabricant chinois Dovpo propose un RTA plus large et plus aérien, sans radicalement changer l’esprit du modèle emblématique.

Un maximum de ?

Le Blotto Max ressemble à s’y méprendre aux autres modèles du nom. L’atomiseur gagne en largeur avec 28 mm de diamètre. En revanche, sa contenance ne devient pas maximale. C’est surtout son plateau de montage qui augmente le flux d’air. Attention toutefois, il n’en devient pas pour autant un monstre de vapeur sans restriction.

Caractéristiques techniques

Diamètre 28 mm
Hauteur 44,5
Contenance 3,8
Poids g
Remplissage par le haut
Type de montage simple et complexe
Plateau de montage double coil
Plage d’utilisation selon montage
Arrivée d’air par le bas
Drip Tip 810
Matériaux acier inoxydable, verre, Ultem

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d’emploi
  • Goodies

Esprit Blotto

Le dessus de l’atomiseur et plus particulièrement le top cap reste inchangé au premier Blotto. On retrouve l’esprit capsule de bouteille avec ces petits usinages sur toute la périphérie du top cap. Les orifices de remplissage sont conséquents et autorisent l’emploi de tous les embouts de flacon d’e-liquide. Le drip tip est au format 810 et peut être remplacé par un modèle standard. Celui fourni dans le kit est agréable au contact des lèvres.

Sous le RTA, on retrouve quelques inscriptions dont un numéro de série. La connectique 510 dépasse suffisamment pour une utilisation sur un mod méca hybride. Les gravures et usinages sont très propres et nous ont laissé une bonne impression de qualité.

La chambre d’atomisation est bombée et toujours sobre avec le logo du Youtubeur Vaping Bogan, qui a réalisé le Blotto Max en collaboration avec Dovpo. L’ouverture du top cap pour remplir son RTA se réalise via une rotation en 1/4 de tour. C’est toujours aussi pratique en situation nomade et le système a fait ses preuves pour ses qualités d’étanchéité.

La base de l’atomiseur dispose de deux séries de 26 trous qui dirigent l’air vers le plateau de montage pour refroidir les résistances. Et c’est ici, qu’il faut apporter un peu de nuance quant à l’aspect “Max” du Blotto Max RTA. Les trous des airflows sont petits et malgré le fait que l’atomiseur soit plus ventilé que ses prédécesseurs, il n’est pas le plus aérien des RTA du marché. Bien entendu, les amateurs de la série des Blotto vont trouver ce modèle bien plus généreux en apport d’air. Mais les vapoteurs en quête d’un monstre d’air choisiront sûrement autre chose.

Le Blotto Max RTA est équipé d’un réservoir droit d’une contenance de 3,8 ml. Deux réservoirs bulle sont également fournis dans la boîte et portent la capacité en liquide à 6,2 ml. C’est un très bon point pour gagner en autonomie ou donner un autre aspect à son atomiseur qui se montre également plus résistant aux chocs avec le réservoir en Ultem. Le décapsuleur en forme de crâne fait également office d’outil de découpe des pattes des coils.

Max de vapeur ?

C’est surtout le plateau de montage du Blotto Max RTA qui évolue. Large, il est prévu pour placer deux coils. Un système d’airflows triple englobe les résistances et les refroidit. L’apport d’air est plus conséquent sous les coils avec ce nouveau modèle. Une rigole placée de chaque côté guide le coton vers le bas de l’atomiseur. C’est simple à manipuler et pratique.

Les trous des airflows latéraux sont de plusieurs diamètres. Lors de nos tests, nous n’avons pas observé de turbulence à l’inhalation, ni de chauffe qui rendrait l’emploi du Blotto Max RTA désagréable. Les filetages et les joints sont de bonne facture et, à moins de rater la phase de cotonnage, l’atomiseur ne fuit pas.

La place généreuse du plateau de montage autorise de gros coils. Ici, nous avons souscrit à deux framed staple XL de 3 mm de diamètre du builder Turtle Coils, en Ni 80 pour une valeur stabilisée à 0,12 ohm. Le placement des coils ne pose pas de difficulté et selon l’effet recherché, on centre plus ou moins ses résistances et on ajuste la hauteur pour une vapeur tiède à chaude.

Du côté de la vape, le Blotto Max RTA ne déçoit pas. La vapeur est excellente quelque soit le liquide utilisé.

Il faut juste trouver le bon placement des coils selon que l’on souhaite obtenir une vapeur plus chaude. Le montage est facile, le cotonnage également. Les pièces sont bien réalisées. Les amateurs du premier modèle trouveront dans ce modèle un apport plus conséquent d’air pour une vape plus dynamique. L’atomiseur supporte de gros coils et n’a pas peur des puissances importantes.

Le terme “Max” peut induire un peu en erreur pour les vapoteurs qui cherchent un atomiseur hyper aérien, mais correspond bien à l’évolution du produit.

En résumé

On aime

  • Qualité d’usinage
  • Montage facile
  • Trois réservoirs
  • Qualité de la vape
  • Evolution du produit

Conclusion

Le Blotto Max RTA de Dovpo est un excellent atomiseur de 28 mm de diamètre. Bien travaillé, il respecte l’état d’esprit de la collection. Plus aérien que ses ainés, il délivre une grosse vape tout en présentant une légère restriction qui correspond à la gamme. Un RTA de qualité.

Le Blotto Max RTA en images



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here