Test : kit Kroma 217 – Innokin – Vaping Post

0
13


Le kit Kroma 217 d’Innokin est une évolution pour le fabricant chinois. Habitué de la vape en inhalation indirecte, souvent à destination des primos vapoteurs, le kit Kroma 217 franchit le pas de l’inhalation directe nuageuse. Une réussite dans cette entrée en matière ?

Kit DL avec autonomie

Kroma 217… une box qui monte à 217 W avec un accu ? Non, il ne faut pas se tromper…217 est la contraction de 21700. La Kroma 217 fonctionne avec une batterie au format 21700. Avec un peu moins de 145 g sur la balance, la box est capable de délivrer 100 W pour des atomiseurs jusqu’à 25 mm de diamètre. Complétée par un clearomiseur prévu pour l’inhalation directe, le kit d’Innokin tente une percée sur la marché des kits DL. Pari réussi ?

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod 86 x 45 x 30 mm
Poids du mod 144.6 g
Format d’accus 18650 / 20700 / 21700
Charge USB-C, charge externe
Puissance maximale 100
Diamètre max. de l’atomiseur 25
Modes disponibles Watts, Volts
Dimensions du clearomiseur 24 x 49,5 mm
Poids du clearomiseur 60.6 g
Capacité du clearomiseur 5.5 ml
Plages d’utilisation 30 à 80 W
Remplissage par le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d’emploi

Box au format 21700

Le dessus de la box est équipé d’une connectique 510 montée sur ressort. La Kroma 217 accepte des atomiseurs jusqu’à 25 mm de diamètre. Le clearomiseur, Z Force, fourni dans le kit a un diamètre de 24 mm. On peut donc faire évoluer son kit en intégrant la plupart des atos du marché. Les plus gros seront trop imposants mais nécessitent, généralement, l’emploi de deux accus. L’ensemble est donc cohérent. La partie supérieure de la box finit en biseau pour une excellente tenue en main, plus en adéquation avec la taille de la paume.

La trappe pour accéder au logement à accu est un point essentiel sur une box. Celle de la Kroma 217 est de bonne facture. À l’ouverture, un léger jeu latéral se fait sentir si l’on manipule la box. Rien de conséquent pour autant, lors de la fermeture, elle plaque parfaitement à la batterie mise en place. Deux petits crochets s’enchâssent dans une partie réceptrice pour garantir un verrouillage total. La box accepte des batteries au format 18650 (avec l’adaptateur fourni), 20700 et 21700. C’est un bon point qui offre une excellente autonomie sans alourdir considérablement le poids sur la balance.

En façade, on trouve un imposant écran qui sert, bien entendu, à afficher l’ensemble des informations nécessaires mais qui fait, également office de gâchette de déclenchement. Un bouton “+” et “-“, à la circonférence biseautée sont intégrés en bas du fire. Juste en dessous, un port USB-C permet une charge ponctuelle ou la mise à jour de l’électronique.

La Kroma 217 se montre plutôt sobre, avec, sur notre modèle, un habillage imitation fibre de carbone. Le corps de la box se pare d’une finition métallique brossée à l’esthétique convaincante. Le nom de la marque est gravé d’un côté tandis que le nom du modèle est présent sur l’autre face.

L’écran est suffisant lumineux pour une lecture optimisée et simple. Les points importants sont repérables au premier coup d’œil comme la puissance sélectionnée, la valeur ohmique de la résistance, tension, le nombre d’inhalations…

L’accès aux différents menus se réalise en pressant simultanément les boutons de sélection. La Kroma 217 reprend les fonctions essentielles que le fabricant a récemment développées. Le mode Power qui s’exprime ici en watts ou en volts. La fonction Coil+ qui offre une meilleure durée de vie de la résistance. Le mode Refresh, sorte de préheat d’une valeur de 40 % de la puissance sélectionnée, qui désengorge la résistance de résidus. Ce dernier mode est d’autant plus intéressant à utiliser lorsque le coil commence à donner quelques signes de fin de vie. Lors de nos tests, la fonction Coil + a été convaincante et garantit une importante tenue des coils. C’est un excellent point pour la marque qui évite à l’utilisateur de changer trop régulièrement ses consommables. Il faut, évidemment, prendre en considération la puissance de vapotage et le type de liquide utilisé qui peuvent impacter ce point.

Un clearo pour des nuages maitrisés

Le Z Force est prévu pour l’inhalation directe (directement dans les poumons). Il est surmonté par un drip tip (embout buccal) au format 810. Mais les joints qui le maintiennent en place sont sur sa base et non dans la partie supérieure du clearomiseur. Il ne peut donc pas être remplacé par un modèle standard. À l’usage, le drip tip est plutôt agréable au contact des lèvres, mais c’est un argument à prendre en compte pour les amateurs de customisation.

L’accès au remplissage se réalise en faisant glisser la partie supérieure (le top cap). La tenue de cette trappe coulissante est correcte et ne se montre ni trop souple, ni trop ferme. Un joint à lèvres fendues garantit l’étanchéité et permet d’introduire les embouts de flacon. La plupart des fioles sont compatibles mais il est préférable d’utiliser les plus fines pour un plus grand confort et éviter tout écoulement sur les doigts.

De part et d’autre de la base du Z Force, une série de deux orifices permettent le refroidissement de la résistance. On peut réduire l’apport d’air en fermant plus ou moins ces arrivées. On obtient, alors un tirage moins aérien ou une vapeur un peu plus chaude.

Le clearomiseur est équipé d’un système de fermeture automatique des arrivées de liquide. Quand on change sa résistance, trois trappes se ferment au retrait du coil. À l’inverse, l’introduction d’une résistance ouvre ces panneaux pour laisser passer le liquide. C’est un bon point qui permet de changer de coil même lorsque le réservoir de 5,5 ml est au 3/4 plein. La manipulation est plus délicate lorsque le tank est complétement plein mais il parait difficile de faire autrement quand tout l’espace pour le liquide est occupé.

Deux résistances sont fournies dans le kit. Les ZF Coils de 0,2 et 0,3 ohm pour des plages d’utilisation entre 50 et 80 W (pour la 0,2) et entre 30 et 45 W pour le coil de 0,3 ohm. Le ZF coil de 0,2 ohm est destinée à une plus grosse production de vapeur tandis que  le ZF coil 0,3 ohm se rapporche plus d’un tirage dit RDL, offrant une certaine restriction. Nous y reviendrons.

La nouveauté sur ces résistances est leur structure dite DuoPrime qui combine deux feuilles de mesh. Il ne faut pas se méprendre, il ne s’agit pas de deux résistifs placés côte à côte comme nous avons déjà vu sur d’autres marques. Ici, une bande de mesh (à gauche sur la photo) est placée à l’extérieur du “noyau central” tandis qu’une bande de mesh différemment tressée se trouve au centre de la résistance.

Quel est l’intérêt de ce système ? Les deux mesh ayant des valeurs ohmiques différentes, le résistif le plus à l’extérieur chauffe moins que celui du centre. Il permet, alors, de juste alimenter la fibre en liquide sans effet complet de vaporisation. Pendant ce même temps, le mesh central va vaporiser le liquide. Dans les faits, le système est astucieux et évite tout phénomène de dry hit. Intrigués, nous avons volontairement poussée la résistance en enchainant les inhalations à la valeur maximale conseillée par le fabricant…et… rien, aucun dry hit, aucun phénomène de dessèchement de la fibre.

Du côté de la vape le kit Kroma 217 est un bon kit. La box est simple à aborder, confortable en main et la puissance est cohérente avec l’emploi d’un accu 21700. Le clearomiseur est de bonne facture mais nous a un peu surpris. La résistance à 0,2 ohm est peut être un peu trop sage au delà des 65 W. On peut s’attendre à une grosse production de vapeur dans les 80 W. Le Z Force fait du nuage, aucun doute, mais présente une restriction dans son tirage qui pourrait frustrer les amateurs de grosse vape. La résistance à 0,3 ohm est plus en adéquation avec l’effet attendu. La technologie DuoPrime se montre efficace. Pour une entrée en matière dans le monde du DL, Innokin ne passe pas à côté et le kit Kroma 217 est de qualité. Nous attendons, impatiemment, les évolutions du fabricant dans ce marché.

En résumé

On aime

  • Design
  • Qualité des menus
  • Système de double mesh
  • Qualité des saveurs
  • Système de changement de résistance

On n’aime pas

  • Trop de restriction au delà de 65 W
  • Drip tip 810

Conclusion

Le kit Kroma 217 est un très bon kit pour les amateurs de vape qui veulent se lancer dans l’expérience du tirage directe. Les tehnologies embarquées dans la box et le clearomiseur sont convaincantes. On regrette la résistance 0,2 ohm qui mérite un peu plus de production de vapeur et le drip tip 810.

Le Kroma 217 Z Force Starter Kit en images



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here