Test : Roulette RTA – Across | Vaping Post

0
7


Le Roulette RTA est le premier atomiseur du fabricant Across, nouvelle entreprise qui se lance dans la vape. Across tente d’apporter une innovation sur le réglage d’airflow, avec un système de roulettes permutables pour gérer le flux d’air. Ce système est-il vraiment utile et efficace ? 

Une bonne première impression

Au premier contact le Roulette RTA fait bonne impression. Les finitions sont soignées et le look bien travaillé. Naturellement, on se penche directement sur la partie du réglage du flux d’air qui est le point central de cet atomiseur. Le petit engrenage, situé sur le bas de l’atomiseur, qui permet de régler le flux d’air est malheureusement très dur à manipuler.  

Caractéristiques techniques

Diamètre 22 mm
Hauteur 37
Contenance 3,5
Poids 45 g
Remplissage par le haut
Type de montage simple et complexe
Plateau de montage simple coil
Plage d’utilisation selon montage
Arrivée d’air par le bas
Drip Tip 510
Matériaux Acier 304, PC, PEEK

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d’emploi

Le tour du propriétaire

Le top cap est composé en deux parties. La partie supérieure qui permet de fermer ou d’ouvrir les arrivées de liquide et la partie inférieure qui se visse sur le réservoir. Le top cap peut accueillir tous les drip tips au format 510. Deux drip tips sont fournis avec l’atomiseur. Un est très court et en plastique translucide, le second est noir et plus long.

Le top cap se visse directement sur le réservoir en polycarbonate qui dispose de deux larges trous pour le remplissage. Avec une contenance de 3,5 ml de liquide, le remplissage est facile.

Toutes les pièces, à part le réservoir, sont usinées en acier 304. La cloche dispose de deux jupes qui viennent se poser sur la base qui dispose de deux butées pour le réglage de l’arrivée du liquide. Tous les pas de vis sont impeccables. Le soin apporté à la fabrication est au rendez-vous.

La principale innovation est le réglage du flux d’air. Il est constitué de deux roulettes qui permettent de passer d’une vape MTL (“Mouth to Lung”, bouche puis poumon en français, comme pour une cigarette de tabac) serrée à une vape DL (“Direct Lung”, directement dans les poumons en français) modérée.

Ces roulettes disposent de plusieurs positions. Il suffit de les faire tourner pour changer leur position. Mais malheureusement, cette manipulation n’est pas aisée. Les roulettes tiennent fermement en place et se tournent difficilement. Elles ne dépassent pas suffisamment de la base pour en faciliter la rotation, c’est dommage !

La roulette consacrée à l’inhalation indirecte offre trois possibilités de réglages. On peut choisir entre 1 trou de 0,8 mm de diamètre, 2 trous de 0,9 mm et 3 orifices de 0,9 mm de diamètre.

La seconde roulette prévue pour l’inhalation directe permet deux réglages avec 4 trous d’1 mm de diamètre et 1 orifice plus grand (1,8 x 3 mm).

Le changement de roulette se fait en démontant la base de l’atomiseur. Malheureusement, aucun outil n’est fourni dans le packaging. Si l’on souhaite changer de roulette, il faut disposer de ses propres outils. C’est un point négatif !

Sous l’atomiseur, on trouve le nom de l’atomiseur et un numéro de série. Le design change un peu et participe à l’originalité du Roulette RTA.

Le montage et la vape

Le plateau de montage semble atypique mais se révèle finalement simple. Il suffit de rouler son coil dans le bon sens pour que la patte du haut se retrouve à droite et celle du bas à gauche.

Ici, monté avec petit clapton la mise en place est facile. Le placement du coil est intuitif, juste au déçu des arrivées d’air. Il ne faut pas hésiter à jouer sur la hauteur de la résistance pour modifier le hit et le rendu des saveurs.

La mise en place du coton est tout aussi simple. Le Roulette n’est pas capricieux et dispose d’un réglage des arrivées de liquide. Il suffit de couper le coton au niveau des bords de l’atomiseur et le placer à la base. Comme pour tout RTA, il faut éviter de tasser la fibre pour une bonne hydratation.

Même un gros coil exotique peut être placé sur ce plateau. Mais la coupe de l’excédent des pattes, n’est pas aisée. Ce n’est pas avec ce genre de coil que le Roulette RTA s’exprime le mieux. Même en inhalation directe, l’atomiseur est plus à l’aise avec du fils simple ou un petit clapton.

La vape procurée par le Roulette RTA est très agréable. Le réglage de flux d’air avec la roulette dédiée au MTL est précise. Les saveurs sont bien présentes et le hit conforme à ce que l’on attend d’un atomiseur dédié à l’inhalation indirecte.

Avec la roulette prévue pour le DL, la vape est toujours aussi bonne. Mais le Roulette RTA se destine à une inhalation directe très restreinte. Adieu les gros nuages, l’atomiseur n’est pas prévu pour faire plein de vapeur. Au delà de 30 watts, la vapeur devient vite trop chaude.    

En résumé

On aime

  • Rendu des saveurs.
  • Design et finitions soignées
  • Qualité de fabrication
  • Montage et cottonage facile

On n’aime pas

  • Roulettes difficile à manipuler
  • Pas d’outil fourni pour changer les roulettes

Conclusion

Pour une première Across propose avec le Roulette RTA un atomiseur soigné et convaincant. Les finitions sont irréprochable. Le look est réussi et la vape est très agréable dans toutes les configurations. On regrette le manque d’outillage et les roulettes difficiles à manipuler sans que cela n’altère, pour autant, la qualité de cet atomiseur.

Le Roulette RTA en images



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here