Test : Essential RDA – Reload Vapor – Vaping Post

0
4


Le fabricant Reload Vapor nous fait la surprise d’un dripper pour l’inhalation directe. D’un diamètre de 24 mm, il est simple à aborder. Gros nuages en vue ?… pas complètement.

Du DL maitrisé

Le dripper Essential RDA est destiné aux amateurs de vape directe. Mais attention, c’est une vapeur qui se montre certes énergique, tout en restant maitrisée. Ici, on oublie les énormes machines à nuages à plus de 100 W, mais au risque d’obtenir un résultat très chaud. On vous explique tout !

Caractéristiques techniques

Diamètre 24 mm
Hauteur 31,5
Poids 48 g
Remplissage par le haut
Type de montage simple et complexe
Plateau de montage double coil
Plage d’utilisation selon montage
Arrivée d’air par le bas
Drip Tip 810
Matériaux acier inoxydable,Peek

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil

24 mm de concentré

Sous l’Essential RDA, on trouve quelques gravures comme le nom du modèle, un numéro de série ou encore le logo de la marque. Les gravures sont fines et bien réalisées. Notre exemplaire, de couleur noire, est dans une finition mate. Dans la boîte du dripper, un pin bottom feeder est inclus pour les amateurs de squonk.

L’Essential RDA est fourni avec deux drip tip au format propriétaire. L’un a une forme évasée et une ouverture intérieure d’un diamètre de 8,55 mm, tandis que le second, de couleur crème, est un peu plus large avec un diamètre d’ouverture de 8,65 mm. Dans les deux cas, les embouts buccaux ne sont pas très hauts, et donc au plus près des coils. Un adaptateur complète les accessoires pour associer un drip tip au format 810 de son choix pour obtenir une vapeur un peu plus froide. Le baril de l’Essential RDA comporte deux airflows placés en vis-à-vis.

Sur la périphérie du baril, des usinages facilitent la prise en main et la rotation pour ajuster le flux d’air. Une fois encore, c’est un sans faute. Les finitions sont d’un excellent niveau et le souci du design respecté. Le dripper est visuellement sobre et discret. Avec seulement 48 g sur la balance, l’Essential RDA est un compagnon idéal avec un tube méca.

Un plateau efficace

Le plateau de montage de l’Essential RDA comporte 4 posts pour loger les 2 coils nécessaires à son fonctionnement. L’accès aux vis de posts ne pose aucune difficulté puisqu’un tournevis de très bonne facture est compris dans le packaging.
Au dessus du pôle positif, un capuchon percé sert à l’écoulement du liquide lorsque l’on place le pin BF. L’e-liquide s’écoule de chaque côté du plateau pour alimenter la fibre. Sur ce plan, l’Essential RDA est efficace et nous n’avons pas observé, lors de nos tests, un manque d’hydratation du coton. À moins d’appuyer exagérément sur la bouteille d’une box bottom-feeder, il est peu probable d’avoir des remontées de liquide qui passent par les airflows.

Les arrivées d’air, placées sur le côté, ont une orientation vers le bas.
Le flux d’air passe sous le plateau de montage et sort par deux parties composées d’un trou principal et de 8 orifices plus petits. Les résistances sont refroidies par le dessous, sur toute leur largeur.
Les pattes des coils se logent parfaitement dans leur emplacement, dont la forme évite un phénomène de glissement vers l’extérieur. L’Essential RDA regorge de nombreux petits détails qui facilitent sa prise en main dès l’ouverture.

La partie qui demande le plus grand soin est la mise en place et le choix des coils. L’espace entre les posts n’est pas très important. On oublie les coils de 3 mm de diamètre pour deux raisons. La première, bien que ce soit réalisable, est la complexité à positionner correctement deux résistances complexes dans un espace aussi restreint. La seconde, essentielle, est la chauffe. Lors de nos différents tests, nous avons associé des framed staple de 3 mm de diamètre pour une valeur stabilisée à 0,12 ohm. La vape est savoureuse mais particulièrement chaude. A en devenir désagréable. Lors d’un autre essai avec des coils de 2,5 mm, les résultats sont plus satisfaisants mais la vapeur produite reste toujours très chaude. Il faut, alors, descendre les coils au près des airflows, ce qui n’est pas spécialement pratique.
Nous avons obtenu les meilleurs résultats avec deux micro alien de 2,5 mm et une valeur ohmique de 0,21 ohm. L’équilibre chaleur/saveur est excellent. Bien entendu, avec ces coils, on produit une belle vapeur dense et chargée en arômes, surtout avec l’emploi du drip tip fourni dont la longueur se prête bien à ce résultat. En dessous de ces valeurs, la vapeur est trop chaude. L’Essential RDA est un très bon dripper qui restitue à merveille le spectre aromatique du liquide utilisé. Avec des liquides gourmands, il se montre particulièrement pertinent.
La production de vapeur est au rendez-vous jusqu’à une limite raisonnable de 75 W. Au delà, il faut s’orienter vers un autre modèle.
L’airflow s’ajuste facilement. Dans la configuration pleinement ouvert, l’Essential RDA est parfait. La restriction du flux d’air peut générer quelques perturbations sonores désagréables, c’est notre seul regret.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Saveurs
  • Densité de vapeur
  • Simple à utiliser

On n’aime pas

  • Un peu bruyant en cas de restriction de l’air flow

Conclusion

L’Essential RDA est un très bon dripper double coil pour les amateurs de vape directe maitrisée. Au delà d’une puissance trop importante, il chauffe. Son terrain de jeu est plutôt une vape entre 50 et 75 W tout au plus pour en tirer le meilleur bénéfice. On regrette l’airflow un peu bruyant quand on restreint l’apport d’air.

Le Essential RDA en images



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here