Test : Hadron RDSA – Steam Crave – Vaping Post

0
2


Avec le Hadron RDSA, Steam Crave ne déroge pas à sa spécialité de création d’atomiseurs poids lourd. Doté d’un diamètre de 30 mm, ce dripper double coil offre l’intéressante particularité de pouvoir monter les résistances en parallèle ou en série . Couplé avec le Pumper, nouvel accessoire d’alimentation en e-liquide, il offre de longues heures de vape puissante.  

Un dripper deux en un

Avec son diamètre de 30 mm, le Hadron RDSA s’adresse aux vapoteurs adeptes d’une vape musclée. La possibilité de monter les coils en parallèle ou en série offre un large panel d’utilisation. On peut aussi bien l’utiliser sur des boxs électro à puissance variable, que sur mod méca simple accu, sur box électro de type PWM ou encore sur méca avec 2 accus en série. Son double système de modification d’airflows permet un réglage très précis suivant le montage utilisé. De par sa taille, il demande de fortes puissances et de très grosses résistances pour pouvoir exprimer totalement son potentiel.  

Caractéristiques techniques

Diamètre 30 mm
Hauteur 32,5
Poids 71.5 g
Option BF Pin BF inclus
Type de montage simple et complexe
Plateau de montage double coil
Plage d’utilisation selon le montage
Arrivée d’air par le bas et le côté
Drip Tip 810
Matériaux inox, résine

Le coffret comprend :

  • Pièces de rechange
  • Pin BF
  • Résistances
  • Outil
  • Mode d’emploi
  • Goodies

Une grosse machine à vapeur

Le Hadron RDSA est entièrement réalisé en inox. Sa qualité de réalisation est parfaite. Surmonté d’un drip tip 810 en résine, le top cap est maintenu au baril par un joint en caoutchouc. Sa tenue est correcte. Les gravures sur la tranche permettent de déterminer le réglage des airflows latéraux.

Avec une épaisseur d’1,5 mm, le baril reste tiède même à de très fortes puissances. Le réglage du flux d’air latéral s’effectue à l’aide d’une série de 2 x 19 trous. De par la forme de la lumière dans le top cap, on peut fermer progressivement  la rangée du haut puis celle du bas, et enfin l’obstruer totalement. Le réglage de l’airflow du bas est assuré grâce à une bague amovible. On peut donc réaliser un nettoyage en profondeur en la retirant. Elle est maintenue sur le baril à l’aide de deux joints en silicone. Leur tenue laisse à désirer comme ceux qui assurent la liaison entre le baril et le plateau de montage.
La bague est dépourvue de stoppeur, elle tourne donc librement, à l’inverse du baril qui dispose d’une encoche de placement. Les gravures sont d’une extrême finesse, l’une rappelle le nom de la marque tandis que l’autre celle du dripper .

Sous le dripper, on retrouve les marquages habituels ainsi que le nom de la personne qui l’a dessiné. La connectique 510 dépasse suffisamment pour une utilisation sur un mod méca hybride.

Un plateau de montage à 6 postes

De type postless et équipé de vis à empreinte BTR d’1,3, la particularité de ce deck réside dans le fait que l’on peut l’utiliser soit en configuration classique, les deux coils étant montés en parallèle, soit en série sans avoir à faire de modification sur le plateau. Il suffit de jouer sur le placement des résistances. En utilisant les 4 posts extérieurs on réalise un montage en parallèle. Pour le montage de type série, il suffit de placer les résistances en diagonales. Les arrivées d’e-liquide, en utilisation bottom-feeder, sont situées sous les vis centrales. Les arrivées d’air inférieures sont assurées par trois fentes situées aux extrémités du plateau. La cuve a une profondeur de 7,4 mm, ce qui offre une confortable réserve d’e-liquide. 

La deuxième innovation majeure du Hadron RDSA est que l’on peut l’utiliser en mode bottom-feeder sans avoir besoin de box dédiée. Il suffira de visser le Pumper sous le dripper. Une présentation de cet accessoire que nous vous dévoilerons très prochainement. 

Steam Crave indique dans sa notice que l’on peut utiliser des coils allant de 3 à 5 mm de diamètre et une hauteur de pattes de 4 mm. Après plusieurs tests, notre choix s’est porté sur des fused clapton  4 x 27/38 en Ni80 en faisant 4 spires réalisées sur un axe de 4 mm. Pour un montage en parallèle, une hauteur de pattes de 5,5 mm nous à semblé la plus intéressante afin de positionner le coil suffisamment haut pour qu’il bénéficie correctement de l’airflow latéral. Pour le montage en série, et au regard du placement en diagonale des résistances, il est préférable de couper les pattes à 6 mm.
La pose de la fibre ne pose aucun problème particulier, il faut laisser suffisamment de longueur, la cuve est relativement profonde.

Du côté de la vape, quelle que soit la configuration choisie, le Hadron RDSA demande beaucoup de puissance. Avec le montage présenté précédemment, nous avons réglé notre box à 150 W pour le montage parallèle et à 7 V en PWM avec le série. Ce dripper est très aérien, il faut jouer sur le réglage des deux airflows pour réussir a obtenir un bon compromis vapeur/saveur. Une fois ce réglage trouvé, la restitution des saveurs est pointue et de qualité. La production de vapeur est bien entendu conséquente et très dense. Le dripper s’avère tout aussi efficace utilisé sur mod méca en simple ou double accu série. 
Aucun secret avec le Hadron RDSA : de la puissance et surtout des coils adaptés pour en tirer toutes les qualités sont de rigueur.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabrication
  • Plateau de montage deux en un
  • Facilité de montage
  • Rendu des saveurs
  • Vapeur dense et puissante

On n’aime pas

  • Mauvaise rétention des joints de la bague d’airflow et du plateau

Conclusion

Avec le Hadron RDSA, Steam Crave propose un ingénieux dripper. Son deck offre la double possibilité de montage, un système idéal pour les amateurs de grosse vape plutôt conventionnelle, mais aussi pour ceux qui apprécient celle en série. En y associant le Pumper on a tous les avantages d’un dripper avec la confortable réserve d’e-liquide (12 ml) que peut procurer un atomiseur tank sans même avoir à utiliser une box bottom-feeder. Sa qualité de fabrication quasiment irréprochable en fait un des meilleur drippers en 30 mm du marché.

Le Hadron RDSA en images



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here